L'exode du Paranormal

Venez ici, découvrir le paranormal dans un état d'esprit zen et festif !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La condition féminine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adeq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2244
Age : 38
Localisation : nul part qui n\'existe pas déjà
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: La condition féminine   Ven 11 Sep - 17:18

La condition féminine



ça fait plaisir a entendre pour un homme, il y en a marre de passer pour des tyrans sexiste.

_________________



juger , c'est prendre le risque de se tromper .
comprendre c'est se donner la chance de savoir .
Revenir en haut Aller en bas
invité
Membre
Membre


Nombre de messages : 89
humeur :
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Ven 11 Sep - 17:46

Et vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Ven 11 Sep - 19:24

on est poa fait pareil physiquement ??

C'est poa de la soumission en ce qui me concerne !
C'est du domaine de la normalité et nécessaire pour l'équilibre de chacun !
ah na je mets poa de jupe .. et poa tatouée et on voit poa grand chose de provocant ..
Désolée ai rien à vendre ...
Et celui qui levera la main sur moi se prendra la mienne en retour mais avec plus de violence et de mépris !

je veux bien retourner à la maison mais faudrait ptre aider la famille !
bien sur que je produis rien je suis dans le social ...
je ne considère poa travailler comme épanouissant mais si c'est un choix je ne juge poa ...

bien sur que rester à la maison et se consacrer à ses enfants est dans l'absolu la meilleure solution mais faut pouvoir !

oh là je ne ferai poa des enfants pour faire des enfants ... 3 oh là faut suivre ! je parle financierement !!! Mais oui c'est une aventure géniale...

Vi la dame à poa tort, mais je ne souhaite poa voir mon cher et tendre se tuer à la tache !

la robe ! euh tu peux te brosser cocotte là c'est une question de confort !!!
vas porter un gosse ou lui courir après en robe ...
mon pantalon convient parfaitement pour faire le clown et jouer ...
et montrer mon cul c'est poa le genre de la maison !


Bah woui j'attends d'un homme qu'il soit un homme ...
Poa une boite à fric, et je veux profiter de sa présence aussi si pour le voir je dois bosser pour lui éviter 45H/semaine et mourir à 50 ans j'irai bosser mais
dans l'idéal je suis d'accord !
80 % d'un smic et je reste maison et j'en serai ravie ...
je me sentirai poa diminuée !!!


_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Ven 11 Sep - 19:52

Podcast

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
LoKy
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 961
Age : 27
Localisation : Lyon (69) FRANCE
humeur :
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Ven 11 Sep - 23:08

Je pense sincèrement que la simple raison de l'augmentation du pourcentage de femmes qui travaillent vient d'une évolution forcées des mentalités, pourquoi ?

Pour que les femmes aussi travaillent et rapportent de l'argent à nos hauts dignitaires (+ impôts + value..). Elles deviennent ainsi autant exploitées que les hommes.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Ven 11 Sep - 23:14

Honnetement je ne sais poa !
tu penses que l'augmentation du cout de la vie serai fait en prévision de cela !

Mais qu'avons nous fait de nos priorités de femme, de mére et d'épouse dans ce cas ... ?

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
adeq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2244
Age : 38
Localisation : nul part qui n\'existe pas déjà
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Ven 11 Sep - 23:31

Bien sur que oui que c'est ça, c'est la lois de l'offre et la demande...
Si il y avait assez de travail pour tous, et que la demande de travail (l'entreprise) était inférieur a l'offre de travail (le demandeur d'emploi) les salaires grimperait en flèche et il n'y aurait besoin que d'un membre de la famille pour couvrir les besoins de tous. Vous croyez qu'ils viennent d'où les bénéfice mirobolant des grands groupes ?
Ils sont pas contraint de mieux rémunéré leur salarié principalement a cause de cette règle.
C'est pas les patrons qui finance le chômage, c'est les salarié, c'est prélevé directement sur leurs salaires.
Ainsi si on avait conserver la forme traditionnel, il y aurait eut un équilibre de plein emploie perpétuel.
Les patrons sont les grands gagnant de la "révolution sexuel".
La croissance aurait été moins vive, mais elle n'aurait pas été destructrice, elle aurait été uniquement baser sur l'innovation.

C'est une arnaque pure et simple.

_________________



juger , c'est prendre le risque de se tromper .
comprendre c'est se donner la chance de savoir .
Revenir en haut Aller en bas
invité
Membre
Membre


Nombre de messages : 89
humeur :
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Sam 12 Sep - 0:15

Moi je pense simplement que cette femme a eût un gros coup de blues et a voulu se faire entendre afin de pouvoir discuter avec d'autres personnes.

Mais bon, elle fait du forcing, ça ne donne pas tellement envie d'y croire, est ce une opération lancée par des conservateurs?

C'est dingue comme elle diabolise la femme, je n'aime pas vraiment ça, je ne dis pas que je suis contre ses idées, elle est libre de penser et de s'exprimer selon ses envies, dans le respect des autres bien entendu.

Enfin de compte, je me demande si elle n'a pas fait pleins de gosses, juste pour avoir les aides sociales lol, aller des quintuplés ce serait le rêve, tout rafler tout de suite et paf, le trou dans les caisses de l'état...

En gros, chacun est libre de faire ce qu'il veut, bosser ou non. Du moment que ces personnes en bonne santé et qui ont toutes les raisons de bosser, ne deviennent pas des assistés (je parle en général).

Bref, je pense que chacun en déduira ce qu'il voudra, je n'ai rien contre l'auteur de cette vidéo, elle dit ce qui lui chante et pif paf pof tout le monde est coutent, ou pas... En tout cas, ce n'est pas parce qu'une femme est active que l'on doit lui prêter mille et un noms d'oiseaux. Je connais beaucoup de femmes admirables et respectés dans leurs entourage, dans leurs milieu de travail, et qui s'épanouissent pleinement au niveau de leurs relations sociales, de leurs famille, etc...

On peut dire la même chose des hommes alors, certains s'amusent à profiter de leurs avantages physique pour accéder à certains poste ou faire des choses louches dans le milieu du travail mais c'est la vie, les gens honnêtes avancent lentement pendant que les requins dévorent le monde des finances et tout ce qui s'y rapporte.

Je ne dirais qu'une chose avant de poster ce message, cette femme m'a tout l'air d'être très complexer par rapport à son statut sociale, par rapport au choix qu'elle a fait dans sa vie. Peut être étais ce une vidéo pour déliré et faire passé une critique du monde conservateur en la masquant par des propos hyperbolique, ou alors, elle est tout simplement jalouse des femmes qui réussissent mieux qu'elle. Qu'elle ne s'en fasse pas, la jalousie est aveugle, elle ne considère ni le sexe, ni l'âge, ni l'origine de la personne qu'elle convoite.

Bon ba, bonne soirée^^
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Mar 26 Jan - 17:48

« Le Refuge », « Chaque jour » : des femmes et des tabous


Dans « Le Refuge », François Ozon filme une junkie enceinte. Dans « Chaque jour est une fête… », Dima El-Horr met en scène trois héroïnes confrontées à l'Histoire tourmentée du Liban. Les femmes occupent le
premier plan dans l'actualité cinéma. Tant mieux !
Quel rapport entre cette livraison annuelle d'Ozon, tendance intimiste, et le premier film de la néophyte libanaise Dima El-Horr ? Aucun sauf… un : le désir de mettre en scène des héroïnes en lutte contre les tabous.
Tabou moral dans « Le Refuge », où il est question de maternité (très) contrariée. Tabou politique dans « Chaque jour est une fête… » où trois femmes font face au désastre de la guerre et à l'absence des
hommes. Résultat : deux fictions entêtantes et irréductibles aux clichés.

Une grande maison isolée comme refuge pour se reconstruire

On commence par « Le Refuge ». L'histoire ? Louis est né dans les beaux quartiers. Famille bourgeoise, compte en banque abondant et tutti quanti. Avec sa copine Mousse, Louis ne pense pourtant qu'à une chose :
consumer son mal-être dans la drogue dure, se défoncer pour s'oublier. Le personnage y laisse sa peau. Overdose. La jeune femme se retrouve seule, enceinte. Lâchée par une belle famille soucieuse de sa « bonne réputation », assaillie par la honte et la culpabilité, elle quitte Paris. Et trouve dans une grande maison isolée du Sud-Ouest un refuge provisoire pour tenter de se reconstruire. (Voir la bande-annonce)



François Ozon,
cinéaste prolifique et inégal (12 films au compteur depuis 1998), renoue avec sa veine intimiste, probablement la plus convaincante de sa carrière. Il signe une fiction qui rappelle lointainement « Sous le sable » (2000), son film fantomatique où une femme (Charlotte Rampling) composait tant mal que bien avec ses zones d'ombre.


La maternité n'est pas toujours vécue comme une expérience lumineuse

Dans « Le Refuge », Ozon, avec élégance et pudeur, fait cohabiter des contraires, devenus indissociables : deuil et naissance, pulsion de vie et pulsion de mort.

La fin du film, dont il convient bien sûr de ne rien dévoiler, souligne avec une noirceur implacable les enjeux thématiques de la chose. Comment la maternité, parée a priori de toutes les lumineuses vertus, n'est pas toujours vécue comme telle. Comment donner la vie ne va pas du tout de soi, surtout quand on est fâché avec elle.
La littérature et la psychanalyse ont amplement abordé le sujet. Le cinéma, lui, s'y attaque rarement. « Le refuge », en restant toujours au plus près de son personnage, arpente ce territoire fragile et dérangeant. La prestation d'Isabelle Carré, une fois encore admirable, ne gâche rien au spectacle, c'est le moins que l'on puisse dire.

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: La condition féminine   Mar 26 Jan - 17:52

« Chaque jour est une fête… », histoire d'une errance à trois

Changement de décor. Beyrouth, de nos jours. Trois femmes qui ne se connaissent pas se retrouvent dans le même bus, direction une prison sise quelque part au fin fond du Liban. Sur leur route, qui devient
bientôt celle de leur errance, des traces des conflits passés et présents. Images de ruines, d'exode, de bombardements…
Pour son premier film, au titre évidemment ironique, Dima El-Horr fuit la reconstitution réaliste. Ses longs plans séquences et ses travellings contemplatifs inventent un monde à la lisière de l'abstraction où le passé, le présent, la réalité et l'onirisme s'entremêlent. (Voir la bande-annonce)



Probablement influencée par Theo Angelopoulos, la cinéaste menace parfois de s'abîmer dans le formalisme, une certaine prétention, mais le fond de l'affaire, lui, n'est nullement abstrait.
Pour représenter le Liban et (entre autres) sa mémoire à vif de la guerre civile, Dima El-Horr choisit la voie universelle de l'évocation, mais reste au plus près des sentiments et émotions de ses trois héroïnes principales : deux Libanaises, une Palestinienne, dont les parcours individuels reflètent les tumultes passés et présents d'un pays.
Dans ce road movie ultra-singulier (porté notamment par l'impeccable Hiam Abbass), Dima El-Horr décrit un univers figé, où, dit-elle, « rien ne bouge, de peur d'une catastrophe imminente. ». Son film, lui, vibre d'une secrète ferveur, d'un espoir fragile mais intense en des lendemains moins sinistres…

Le Refuge de François Ozon - avec Isabelle Carré, Melvil Poupaud - sortie le 27 janvier
Chaque jour est une fête… de Dima El-Horr - sortie le 27 janvier - d'Hiam Abbass, Manal Khader, Raïa Haïdar.


Rue89

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La condition féminine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La condition féminine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» apologue sur la condition féminine
» Jésus et la condition des femmes
» Argumentation: condition féminine comme objet de lutte
» La condition des femmes à travers le monde
» gant ma // à condition que, pourvu que

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'exode du Paranormal :: SPIRITUALITE :: CONCEPT-
Sauter vers: