L'exode du Paranormal

Venez ici, découvrir le paranormal dans un état d'esprit zen et festif !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 DICO MOT !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: DICO MOT !!!   Sam 22 Nov - 1:05

Toute-puissance: aspect lié à la conscience archaïque, et témoignant de l'inaptitude originelle à intégrer simplement le fait d'exister (immaturité narcissique) en raison de l'inauthenticité primordiale (absence du choix existentiel).

La Réalité d'existence étant subordonnée à la faculté de Rencontrer l'Autre, la toute-puissance représente une incapacité à la Rencontre par manque de reconnaissance de l'existence d'autrui.

Le manque de reconnaissance de l'existence d'autrui provient de la confusion entre le Lien et la Séparation, qui déforce inévitablement la perception consciente originelle de l'Etre nouveau.

Cette inaptitude originelle à la Rencontre est ce qui crée le traumatisme originel de Solitude, caractéristique de la conscience archaïque, et qui fonde sa nature symbiotique exacerbée.

Libre-arbitre: ouverture causale (tampon karmique) au droit à l'erreur, à l'expérience du non-sens, comme base du choix existentiel.

Le choix existentiel en faveur de la signification authentifie le narcissisme et engage un processus de désamorçage de la toute-puissance.

Liberté: conséquence de l'adhésion spontanée à la signification promulguée par un choix existentiel authentifiant La liberté est donc le résultat de l'émancipation spirituelle.

La liberté peut être conçue comme le plein exercice conscient de l'existence en harmonie avec la Nature de l'Etre.

Elle est donc le résultat du désamorçage de la toute-puissance, de la libération du refoulement de la complémentarité, et donc de la sublimation narcissique du libre-arbitre.

On peut donc comprendre que libre-arbitre et liberté sont inversement proportionnels. La liberté est l'affirmation totale de la signification, alors que le libre-arbitre est la relativisation totale de la signification. Mais paradoxalement, la liberté narcissique ne peut pas être vécue sans passage préalable par le libre-arbitre.

La liberté totale (l'"envol") n'intervient lorsque le véhicule narcissique a complètement "consommé" son libre-arbitre en faveur de la signification, donc par sublimation.

Choix existentiel: étape cruciale de l'évolution narcissique d'un être immature, par laquelle celui-ci, confronté à une équivalence soudaine des options du choix par neutralisation du libre-arbitre, peut se diriger vers l'intégration consciente complète de sa propre Nature (choix de la signification), ou se diriger vers la négation complète de sa propre Nature.

Dans le cas où le choix est fait en faveur de la signification, il est authentifiant (affirmation de l'identité, individuation). Le résultat final de ce choix au terme de l'individuation est la liberté narcissique.

Dans le cas où le choix est fait en faveur du non-sens, il est désauthentifiant (restitution de l'identité au pur potentiel par régression). La résultat final de ce choix au terme de la régression est la dépendance symbiotique absolue du pur potentiel.




Narcissisme: conscience personnelle d'exister, pouvant être répertoriée en différentes phases inévitables dans le développement de l'intégration personnelle:

- refoulement narcissique: négation originelle de la complémentarité sexuée par toute-puissance archaïque.

- délégation narcissique: conscience d'exister symbiotique relative au stade foetal et à l'enfance, où cette conscience est déléguée aux parents dans une proportion variable.

- appropriation narcissique: crise d'adolescence, détachement de la délégation symbiotique, appropriation de la possession corporelle par l'entremise de la sexualité narcissique.

Double narcissique: c'est la concrétisation du fruit narcissique de possessivité personnelle de soi (="fruit défendu") par laquelle la réalité personnelle est artificiellement doublée au niveau mental et corporel, conférant à la Personne une autonomie propice à l'exercice du libre-arbitre personnel.

Le double narcissique est suscité par le refoulement originel de la complémentarité sexuée, et sera ensuite le véhicule des phases narcissiques de délégation, appropriation, consommation, sublimation et libération.

La libération narcissique se fait en effet par crucifixion du double narcissique entre les deux polarités sexuées du Couple Sacré.

C'est la restitution consciente et spontanée, par le Couple Sacré, du double à la collectivité qui lui avait "prêté" ce double pour le temps d'une évolution narcissique.


Transfert narcissique: projection du refoulement de la complémentarité sexuée sur autrui, fondée sur le pivot du double narcissique, comme perpétuation de la toute-puissance archaïque.

Le collectif sert de dérivatif et d'exutoire transitoire à la toute-puissance personnelle par l'entremise du pivot prêté par ledit collectif: le double narcissique.

Fruit narcissique ("fruit défendu"): désir de possessivité de soi comme conséquence du refoulement originel de la complémentarité sexuée, par toute-puissance archaïque.

Soi: c'est l'identité du Couple Sacré - le Soi n'est donc pas personnel, mais conjugal.

Il est cependant considéré comme personnel lorsque la Personne est encore fortement conditionnée par la toute-puissance du refoulement originel de la complémentarité sexuée.

La croyance au Soi personnel est une illusion suscitée par l'artifice du double narcissique et le libre-arbitre qui en découle.

La possessivité narcissique de soi correspond donc très logiquement à la négation de la complémentarité sexuée: la Personne cherche à se posséder elle-même en se prenant pour l'intégralité du Soi, ce qui est une illusion qui nie l'autre polarité du soi, l'autre Personne complémentaire.

Conscience archaïque: conscience originelle toute-puissante, contaminée par l'état primordial indifférencié du potentiel, état perçu comme perfection en raison du mirage créé par la staticité du potentiel (mirage de l'âge d'or, chant des sirènes, appel nostalgique à l'indifférenciation primordiale).

La conscience archaïque produit le refoulement de la complémentarité par sensibilité à l'illusion de la perfection indifférenciée.

Dialectique: système mental, fondé sur une pensée circulaire, qui permet de favoriser la clarté de conscience, par une compréhension et une mise en oeuvre théorique des principes perceptifs.

Principes perceptifs: le Lien (Yin) et la Séparation (Yang) induisent naturellement et réciproquement leur perception mutuelle.

Lien: principe perceptif de cohérence.

Perception: résultat conscient de l'interaction des principes perceptifs entre eux.

Conscience: réalité perceptive issue de la discrimination et de la résonance entre une perception interne et une perception externe.

Perception interne: processus perceptif affecté à la conscientisation individuelle.

Perception externe: processus perceptif affecté à la conscientisation collective.

Confusion: situation d'inégalité entre les perceptions interne et externe, qui détériore la clarté de l'expérience consciente, tant sur le plan individuel que collectif. Elle est aussi fondamentalement corrélée à la confusion et à l'inégalité des polarités sexuées entre elles.

Dualité: conséquence de la confusion, par laquelle:
- les polarités sexuées sont perçues comme étant en conflit entre elles
- les perceptions interne et externe sont aussi perçues comme étant en conflit entre elles
- de faux couples de fausses polarités tentent de se substituer aux vrais couples des polarités dialectiques
- de ce fait, la réalité unifiée, non duelle, fait place à l'illusion de la dualité


Décohérence: (origine: physique quantique) compensation de la confusion de conscience par coercition collectiviste au niveau de la perception externe (expérience de la densité matérielle). Passage de la réalité non duelle à la dualité.

Personne: entité consciente, et donc caractérisée par une double résonance perceptive, interne et externe, et donc aussi par une polarisation sexuée, mais dont en plus les proportions sexuées complémentaires assurent, ou possèdent le potentiel d'assurer "à terme" une égalité entre les perceptions interne et externe.

C'est donc une entité consciente, dont les aspects individuels et collectifs sont corrélés par une différenciation ayant le potentiel d'aboutir à un équilibre entre conscience individuelle et conscience collective, et donc à la déconfusion et à l'émancipation consciente.

C'est donc une entité consciente dont la différenciation sexuée utilise ou tend vers l'utilisation du rapport 1/3 - 2/3 entre les principes perceptifs, à savoir que le principe excédentaire doit être ou tendre vers le double du principe minoritaire.


Individuation: (origine: CG Jung) évolution de la conscience individuelle vers la réalisation des critères d'intégration d'une vraie Personne.

Flamme Jumelle: c'est une Personne originellement corrélée par l'identité à une unique autre Personne complémentairement sexuée.

Identité: expression originale et originelle, absolument unique et spécifique, de l'authenticité d'un Couple Sacré. C'est le Soi.

Couple Sacré: association libre et spontanée de deux Personnes à part entière, Flammes Jumelles l'une de l'autre, permettant de stabiliser et de clarifier dynamiquement, parfaitement et définitivement la conscience, par égalisation de la perception interne de chacune des deux personnes avec la perception externe au niveau du Couple.




Refoulement: absence, altération ou négation de la signification conférée par le narcissisme à une expérience de la réalité.

(Le refoulement provient souvent d'une situation traumatique, mais ce n'est pas toujours le cas.)

Dans ce cas, la signification sera donc conférée "par défaut", soit de façon aléatoire, soit de façon manipulée par une induction extérieure.

Puisqu'alors cette signification particulière n'est probablement pas en cohérence avec la signification personnelle, elle constituera au sein de celle-ci une entité autonome, bien que liée à la Personne dont elle est issue, et se nourrissant de l'énergie de cette Personne.

Un refoulement agira donc le plus souvent sur un mode "parasitaire" selon divers procédés et degrés, parmi lesquels on peut citer la production d'angoisses, de spéculations et de conflits.

Le refoulement constitue toujours la mise en place d'une confusion entre la réalité vécue et la subjectivité personnelle, par laquelle une partie de la subjectivité personnelle est rançonnée par la réalité, en réaction à la toute-puissance personnelle qui a produit ledit refoulement.

Les refoulements sont tamponnés, stockés, dans l'inconscient qui est une zone engendrée par la relativisation due au libre-arbitre.

En causalité directe, non relativisée, il ne peut plus y avoir de refoulements.

Le refoulement crée un point de distortion temporelle sous forme de boucles de retour qui ramènent régulièrement la Personne au point du refoulement. Une confusion s'établit donc entre le non-sens passé et la signification présente qui en est contaminée.

Par déplacement, le non-sens passé sera investi dans diverses contaminations de la signification présente, comme par exemple le racisme, la spéculation, l'agressivité, etc.

Le temps apparent engendré par les boucles de retour fait croire à une évolution, alors que le temps réel n'avance pas!

Il n'y a pas de temps qui passe réellement tant qu'il y a des boucles de retour, ni donc de réelle évolution, sans libération des refoulements passés.


Réalité: = Rencontre. La réalité ne peut exister en dehors de la rencontre de subjectivités discriminées (Séparations) au sein du Lien universel.

La réalité est le Tonal chamanique, à savoir le plan de la linéarité évolutive de la Rencontre (plan où la Rencontre universelle est perpétuellement actualisée).

Le paradigme terrestre densifié est un Tonal en confusion dualiste, à savoir un plan de Rencontre dont la réalité est en confusion avec des subjectivités humaines mal discriminées, mal affirmées.

De ce fait, il est tamponné par une causalité indirecte, ouverte au libre-arbitre, ce qui lui confère une souplesse permettant de compenser son manque de convergence collective, et lui permet de rester intégré à la Rencontre universelle malgré son manque de convergence.

En d'autres mots, la réalité du paradigme terrestre densifié est préservée par tamponnage causal.

Pour actualiser cette réalité, il faudra donc vider complètement le tampon karmique!

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Sam 22 Nov - 1:13

Voili voilu !!!

Ici vous trouverez, demanderez, déposerez, une définition, un concept ...

Les explications ne sont poa toujours évidentes, les sujets souvent compliqués, même si on mets un point d'honneur à ce qu'ils soient abordables pour chacun, y a des fois où l'on rame sérieusement !!!

On ne refuse jamais de revenir sur nos propos afin que ceci soient plus limpides, mais il n'empêche une petite déf. ça aide bien !!!

Alors n'hésite poa ...
Les mots les plus simples et les plus employés sont souvent les moins bien maîtrisés, alors suffit de demander !
Si nous ne sommes poa d'accord bah nous en discuterons afin d'élaborer une définition commune !

Y a poa de blèmes, que des solutions ...


_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
adeq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2244
Age : 38
Localisation : nul part qui n\'existe pas déjà
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Sam 22 Nov - 13:13

Bobo à la tête !
:scratch:

_________________



juger , c'est prendre le risque de se tromper .
comprendre c'est se donner la chance de savoir .
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Sam 22 Nov - 14:09

mais nan faut poa !!!

tu viens chercher quand tu as besoin, un doute et si tu trouves poa tu demandes !!!

faut poa tout lire d'un coup allons tu es fou dans ta tête !!! c'est poa digeste !
:oops: pardon pour le bobo tête du patron !


_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
colibri
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 1055
Age : 56
Localisation : Lausanne
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Sam 22 Nov - 18:32

Ben je n’ai pas encore tout lu, lol.

Mais en simple, je dirais que notre devenir, et d'apprendre à être autonome sur tous les plans, pour ensuite rejoindre le grand tout, enfin, je vois ça comme ça !!!

J'aime pas les textes compliquer, on se noient là dedans. Mais il en faut pour tous les goûts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Dim 14 Déc - 14:51

une tite tournée .....

Animus-anima

Elément de l'autre sexe dans notre inconscient
Selon C. G. Jung, chaque être humain porte en lui l’image de l’autre sexe. L’ inconscient de l’homme contient un élément féminin complémentaire, l’« anima » ; l’inconscient de la femme contient un élément masculin, l’« animus ». C’est ce « partenaire intérieur » qui fait de nous un être humain entier et autonome, mais pour parvenir à être entier, il faut être capable de reconnaître et de laisser s’exprimer cette part de soi méconnue.





Archétype

Image originelle existant dans l’inconscient
C’est l’une des notions essentielles de la pensée de C. G. Jung : l’archétype est une image originelle qui existe dans l’ inconscient, mais qui n’est pas issue de l’expérience personnelle. L’archétype en lui-même est une énergie probablement indépendante de l’esprit humain, de nature transcendante, et qui possède la particularité d’être un élément de transformation.



Ego

Mot latin à traduire par "moi" et "je".





Holistique

Toutes les approches de la vie
Du grec holos, " le tout ", ce terme désigne toutes les approches de la vie, ou toutes les techniques thérapeutiques qui prennent en compte la globalité de l’individu. Par exemple, une vision holistique de l’être humain tient compte de ses dimensions physique, mentale, émotionnelle, familiale, sociale, culturelle, spirituelle.



Inconscient

Ensemble des éléments psychiques incontrôlés
La notion universelle d'inconscient recouvre globalement tous les processus et activités psychiques qui, pour des raisons diverses, ne peuvent être ni perçus ni à plus forte raison contrôlés par la conscience . L'inconscient, qui s’exprime dans les rêves, les pulsions, les fantasmes, est un formidable moteur d'énergie psychique créatrice. La méthode psychanalytique et notamment l'interprétation des rêves aident à en explorer les contenus.



Moi (concept du)

Instance identifiée par Freud dans le cadre de sa seconde théorie de l’appareil psychique
Caractérisé par l'emploi du Je, le Moi, concept essentiel de la psychanalyse est, avec le ça et le surmoi, l'un des trois éléments qui constituent la personnalité. Il se construit à partir des sensations éprouvées, des expériences vécues et de séries d'identifications. Il est à la fois le lieu de l'identité personnelle, du contrôle du comportement, du rapport aux autres et de la confrontation entre la réalité extérieure, les normes morales et sociales et les désirs inconscients.



Remords

Conscience d'avoir mal agi
La conscience d'avoir perpétré une mauvaise action par rapport à une morale donnée se traduit par un sentiment de malaise, de regret ou de culpabilité. Dans certains cas, ce serait plutôt l'absence d'une telle réaction qui pourrait faire suspecter une anomalie. Cependant, lorsqu'il y a disproportion entre l'acte commis et le remords éprouvé, quand ce remords devient envahissant et obsessionnel, sous forme de complexe de culpabilité, on passe du sentiment normal à un trouble névrotique.

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
praline
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 45
Localisation : Lausanne
humeur :
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Ven 26 Déc - 23:38

J'ai une petite demande syouplait j'aimerais bien avoir la définition d'entité dans mon esprit (sans vouloir faire de jeu de mot LOL) c'est clair mais la définition réelle m'intéresse

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Mar 13 Jan - 20:10

  • Esprit sans corps, qui est partout à la fois. En magie, on parle d'entités supérieures et d’entités inférieures (ou négatives). ...

  • ce sont des êtres des plans subtiles qui existent ou qui ou été créés par des être humains, certaines entités sont positives d'autres ...

  • Synonyme d’esprit. Ame désincarnée. Conscience ne possédant plus son corps physique.



entité, nom féminin
Ce qui constitue l'essence d'un être. 

Abstraction considérée comme une réalité. 






_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
meyvvie_devil_doll
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Localisation : Colombes
humeur :
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Mer 14 Jan - 0:05

j'aime bien ^^
au moins je ferai moins d'erreur dorénavant
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Lun 9 Mar - 13:41

META: préfixe grec qui signifie "aller au-delà".

Métaphysique : Partie de la philosophie qui traite des premiers principes de nos connaissances et des idées universelles préfixe grec qui signifie "aller au-delà".Partie de la philosophie qui traite des premiers principes de nos connaissances et des idées universelles

Agnosticisme:
Doctrine selon laquelle la connaissance de l'existence ou de la non-existence de Dieu est impossible. Elle est souvent proposée comme intermédiaire entre le théisme et l'athéisme. Entendu de cette façon, l'agnosticisme est une forme de scepticisme concernant tout ce qui touche à la théologie. L'agnostique soutient que la connaissance humaine est limitée au monde naturel, que l'esprit est incapable de connaître quoique ce soit sur le surnaturel. Il s'en suit qu'un agnostique peut tout aussi bien être théiste qu'athée. Dans le premier cas, on parle d'un fidéiste, quelqu'un qui ne croit en Dieu que sur la seule base de sa foi. L'athée, lui, est quelque fois accusé par les théistes d'avoir foi en la non-existence de Dieu, mais l'accusation est absurde et l'expression n'a aucun sens. L'agnostique athée ne trouve simplement aucune raison absolument convaincante de croire en Dieu.

Athéisme: Désigne un mode de pensée excluant la croyance en l'existence de divinité(s), s'opposant ainsi au théisme ou au déisme.
Déisme: Le déisme est la croyance en un Dieu créateur, mais pas en son instrumentalisation religieuse. Les déistes ne croient ni aux prêtres, ni à une « Église », ni à des textes sacrés ou des messies.

Fidéiste:Quelqu'un qui ne croit en Dieu que sur la seule base de sa foi.

Anathème:Condamnation. De la part de l’Eglise romaine, ce terme est, au sens strict, synonyme d’excommunication.

Credo:Principes que l'on estime essentiels (en littérature, en politique) et sur lesquels on fonde son opinion ou règle sa conduite
Religion catholique: Prière contenant un abrégé des principaux 12 dogmes que l'Église catholique enseigne et constituant une profession de foi. Le credo se chante à toutes les messes chantées le dimanche, excepté aux messes de mort ; mais en semaine on le chante ou on ne le chante pas, suivant la férie.
Synonymes : Dogme, règle


Dogme:
Terme de théologie et de philosophie. Point de doctrine établi comme fondamental, incontesté, certain. Proposition théorique établie comme vérité indiscutable par l'autorité qui régit une certaine communauté.

Prénotion:
Connaissance imparfaite qu'on a d'une chose avant que de la bien comprendre, Idée innée. Involution:
Transformation dans le sens d'une régression (par dégénérescence). Connaissance imparfaite qu'on a d'une chose avant que de la bien comprendre, Idée innée.

Ici et maintenant : hic et nunc (en latin)

Namaste:
Expression traduite par "Que l'ensemble de vos qualités soient bénies et protégées des Dieux !". Formule de salutation (d'accueil, d'adieu ou de respect) utilisée au Népal. Elle s'accompagne d'une inclinaison légère du buste et de la jonction des mains (paume contre paume) à hauteur de la poitrine ou de la tête.

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Lun 9 Mar - 13:54

DALAÏ LAMA: Titre du souverain-prêtre de l'école du bouddhisme tibétain des Gelugpa.
'Dalaï' est un mot mongol signifiant océan et 'Lama' un équivalent tibétain du terme indien guru qui désigne un maître spirituel. Accolés l'un à l'autre, les deux termes sont souvent traduits librement par 'Océan de sagesse'. )
Chef spirituel et politique du Tibet.
Dalaï Lama est selon la religion bouddhique l’incarnation du Bodhisattva. Tenzin Gatsyo, de son vrai nom Lhamo Dondump, est actuellement le quatorzième...
Il est Né à Khanzé, Kham (Tibet) le 06 juillet 1935.
Il est déclaré Dalaï Lama à l'âge de trois ans et est le témoin de l'invasion de son pays par 'l'armée de libération' chinoise en décembre 1950. L'échec de la révolte de Lhassa en 1959 contraint le Dalaï Lama et 80.000 tibétains à l'exil en Inde. Dès lors, Tenzin Gatsyo ne cesse de prôner de façon pacifique la libération de son pays, multipliant les conférences et les rencontres. Il est nommé Prix Nobel de la Paix en 1989 pour son action. Le Dalaï Lama est aujourd'hui réfugié à Dharamsala, siège du gouvernement tibétain dans l'Himalaya indien, d'où il attend le départ des autorités chinoises.
Prix nobel de la paix 1989.

LAMA: Un homme ou une femme qui ont reçu une formation complète. Le mot signifie « celui qui domine ».
Maître spirituel dans la tradition tibétaine, a le sens du mot guru. Le maître, qui n'est pas forcément un moine, jouit de la vénération du disciple ; de ce fait, le bouddhisme tibétain est souvent appelé lamaïsme.

Bonze: Un bonze est un prêtre ou moine bouddhiste de l'Asie du Sud et du Sud-Est.
Rimpoche:On donne parfois aux maîtres le titre honorifique de Rimpoche, « Extraordinairement Précieux ».
Terme signifiant "Précieux" utilisé pour comme le plus haut titre honorifique au Tibet. Il est conféré à une personne reconnue comme réincarnation de maîtres spirituels renommés ou à un maître qui a atteint un haut degré spirituel dans cette vie. Les Tibétains appellent le Dalaï Lama : Gyalwa Rinpoché, "Précieux Vainqueur".

Bodhisattva : Le terme de bodhisattva est sanskrit et signifie proprement « être (sattva) d'éveil.
Ils sont principalement honorés dans le bouddhisme mahayana et le vajrayana où le terme désigne des personnes ayant acquis l'état de bouddha mais refusant le nirvana par pure compassion pour se réincarner de nouveau et venir en aide aux autres êtres. Les bodhisattva y sont très nombreux ; on peut citer, parmi les principaux, Avalokite?vara , Mañju?r? wiki/Manjusri, Maitreya , Lokesvara et Samantabhadra.

SANSCRIT ou sanskrit :Nom de la langue ancienne de l'Inde, issue de l'indo-européen, l'ancienne langue des brahmanes, langue sacrée de l'Indostan.
C'est la grande langue de culture de l'Inde classique, et tout particulièrement la langue des écrits sacrés de l'hindouisme. Il est aussi l'une des langues du canon bouddhique du Grand Véhicule.
Il est l'une des langues officielles de l'Inde, bien que n'étant plus d'un usage courant. Elle est encore pratiquée par certaines familles de brahmanes et certaines sectes hindouistes.
Prononcer le s: san-skri, skri-t'. Quelques-uns écrivent sanskrit.

Mantra
Terme sanscrit désignant une formule rituelle hindouiste ou bouddhiste. On la récite souvent et de très nombreuses fois afin de véhiculer la puissance de la divinité et comme support de méditation. Chaque divinité est liée à un ou plusieurs mantras spécifiques. Utilisée par les hindous (ex : "Hare, hare, Krishna"), la pratique des mantras s'est particulièrement développée dans le bouddhisme tantrique tibétain. Le mantra le plus célèbre du Tibet reste le "Om Mani Pèmé Houng". Il s'agit du mantra de Chenrézig , le Bodhisattva de la compassion considéré comme le protecteur du pays.
Mantra A.U.M. ( le mantra AUM est une abréviation qui signifie: père, mère et tous les êtres vivants, donc l'unité de la création).
Le mot mantra signifie littéralement «outil pour la pensée méditative» ou encore «outil de l'esprit». Il peut consister en un simple son, comme «Aum» ou «Om», en une phrase très brève ou en un fragment de texte sacré. La formule est inlassablement répétée, afin de provoquer dans l'esprit un état de vide propre à la réceptivité. Le mantra tibétain par excellence est le «joyau du lotus» : Om mani peme hung, attribué à Avalokiteshvara lui-même.

Mandala
Terme sanscrit signifiant "cercle" ou "disque", équivalent du terme tibétain "kyilkor".
Un mandala est une représentation géométrique et symbolique du monde, du cosmos, du palais d'une divinité ou d'un paradis. Fait de peinture, de sable coloré, parfois en trois dimensions, c'est un support de méditation utilisé dans les rituels tantriques. Le mandala est en principe confectionné en sable, puis détruit sitôt achevé, cette destruction symbolisant l'impermanence.
Mandala signifie littéralement «arc de cercle», mais le mot se réfère surtout, aujourd'hui, à un symbole imagé, utilisé dans la méditation comme un diagramme cosmique. Généralement composés de figures géométriques remarquables par leur symétrie, ils contiennent aussi bien des représentations du Bouddha. Au Tibet, ils sont faits avec du sable de couleur ou, plus souvent, peints sur étoffe (thangko), mais ils peuvent être visualisés par le méditant, hors de toute concrétisation.
Dans le tantrisme tibétain, ces diagrammes servent de support à la méditation, aidant à concentrer l'attention sur les «portes» qui entourent la figure centrale, Le «voyage» au coeur du mandata symbolise la quête intérieure du méditant, qui part des multiples motifs de la vie pour atteindre un état de conscience unifiée.

Karma
Karma signifie acte, action en sanskrit (Karma signifie acte, action en sanskrit (कर्म) (tibétain : las, pâli : kamma, birman : kan, japonais : rinne, gô).
Karma est un terme utilisé dans plusieurs religions orientales, il désigne le cycle des causes et des conséquences lié à l'existence des êtres sensibles. Le karma est la somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera. Dans les religions incorporant les concepts de réincarnation ou de renaissance, les effets de ces actes karmiques se répercutent sur les différentes vies d'un individu

Samsara, la mort est dans la vie Dans les Ecritures, ce cycle des renaissances est appelé Samsara.
Le bouddhisme et la plupart des mystères de l'hindouisme ont pour base le karma et pour pivot la transmigration des âmes. Tout homme est le résultat de ses actions passées, non seulement dans cette vie mais encore dans les existences qui ont précédé. Et ses actions présentes conditionnent ses vies futures suivant une rigoureuse causalité. Autrement dit, il n'y a pas de jugement individuel après la mort, ni de jugement dernier, ni de sentence quelconque portée par Dieu sur les hommes. La rétribution du bien et du mal se fait automatiquement à travers les existences, chaque cause engendrant nécessairement son effet. En un mot, les hommes récoltent ce qu'ils ont semé et nul ne peut s'en prendre qu'à lui-même de ce qui lui arrive de bon ou de mauvais.
Dans les Ecritures, ce cycle des renaissances est appelé Samsara. La mort n'est donc pas définitive. Elle est perçue comme un sommeil dans lequel nous perdons notre corps. «Où et comment subsistons-nous entre notre mort et notre prochaine incarnation?» est une question du même type que «Où sommes-nous quand nous dormons sans rêver?».Dans les Ecritures, ce cycle des renaissances est appelé Samsara.Le bouddhisme et la plupart des mystères de l'hindouisme ont pour base le karma et pour pivot la transmigration des âmes. Tout homme est le résultat de ses actions passées, non seulement dans cette vie mais encore dans les existences qui ont précédé. Et ses actions présentes conditionnent ses vies futures suivant une rigoureuse causalité. Autrement dit, il n'y a pas de jugement individuel après la mort, ni de jugement dernier, ni de sentence quelconque portée par Dieu sur les hommes. La rétribution du bien et du mal se fait automatiquement à travers les existences, chaque cause engendrant nécessairement son effet. En un mot, les hommes récoltent ce qu'ils ont semé et nul ne peut s'en prendre qu'à lui-même de ce qui lui arrive de bon ou de mauvais.Dans les Ecritures, ce cycle des renaissances est appelé Samsara. La mort n'est donc pas définitive. Elle est perçue comme un sommeil dans lequel nous perdons notre corps. «Où et comment subsistons-nous entre notre mort et notre prochaine incarnation?» est une question du même type que «Où sommes-nous quand nous dormons sans rêver?».


Nirvâna (skt).Aux dires des orientalistes, c'est l' « extinction » complète - comme la flamme d'une bougie qu'on souffle - la fin totale de l'existence. Cependant, dans les explications ésotériques, c'est l'état d'existence absolue, et de conscience absolue, auquel accède l'Ego* d'un homme qui a gagné, pendant la vie, le plus haut degré de perfection et de sainteté, lorsqu'il abandonne son corps à la mort, ou même en étant encore incarné, comme dans le cas de Gautama le Bouddha* et d'autres.

SAMADHI Terme sanscrit désignant l'état méditatif qui résulte de la fixation d'un objet et de la diminution graduelle de l'activité intellectuelle.
la concentration, le contrôle de l'esprit. La deuxième des trois disciplines qui constituent la pratique de l'Octuple Noble Sentier (voir magga). Cultivé comme une fin en soi, conduit à l'obtention des états d'absorption mentale (jhana), mais pas à la libération totale de l'esprit.


Satori
Eveil, retour à l'esprit originel, réalisation de mushotoku- prise de conscience = Kenshô, Daïgo - Zazen est lui même Satori, Satori n'est que la pratique de Zazen.


MAITREYA Nom oriental du Christ; annoncé par le Maître D.K.,


Mahatma
Nom autrefois donné aux personnes désignées par Maharaji pour donner la Connaissance aux aspirants. La plupart étaient indiens. Littéralement: 'grande âme'. C'est encore ainsi qu'il appelle ses instructeurs indiens.
C'est un qualificatif que l'on attribue dans l'Inde moderne à certains chefs spirituels reconnus pour leur éminente sagesse (ex : Le mahatma Gandhi).


Métempsycose Subst. fem. du grec μετεμψύχωσις metempsychôsis composé des éléments μετα meta: «changement», ν: «dans» et ψυχή psuchê: «âme», au total: « déplacement de l’âme »
Doctrine selon laquelle l’âme, dépouillée de son enveloppe charnelle, transmigerait d’un corps à un autre.
Transmigration des âmes au travers de plusieurs corps successifs pour une éventuelle progression vers la perfection céleste. On trouve cette théorie chez les anciens Égyptiens, Platon, dans les mythes orphiques et les conceptions brahmaniques et bouddhistes.
La métempsycose (ou métempsychose par analogie avec psychose) du bas latin metempsychosis, du grec déplacement de l'âme est une doctrine selon laquelle une même âme peut animer successivement plusieurs corps humains (et d'animaux, voire de végétaux).Plusieurs religions adoptent comme dogme fondamental la métempsycose, comme le brahmanisme, le catharisme, etc. Le bouddhisme est parfois classé parmi les religions utilisant la métempsycose, bien qu'il prône l'absence de l'âme. Les écris bouddhiques utilisent en fait un concept sensiblement différent, couramment traduit en français par « renaissance ».
L’idée de la métempsycose est peut-être le plus ancien dogme de l’univers connu, et il règne encore dans une grande partie de l’Inde et de
la Chine.

Réincarnation
Une réincarnation est un être vivant, qui porte en lui l'âtman ("âme" ou "esprit") d'un être, qui vécut avant lui. Le principe de réincarnation ne distingant pas les hommes des animaux, un humain peut se voir réincarner en animal et vice-verçà. Pour les hindouistes, l'âtman passe de corps en corps (samsâra) de façon permanente et inaltérable. Pour les bouddhistes, l'âtman n'est que transitoire (impermanence). Le Dalaï Lama est ainsi la réincarnation de ses prédécesseurs, dont le premier est la réincanation d'Avalokitesvara (Chenrézig en tibétain), Bouddha de la Grande Compassion et protecteur du Tibet.

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Lun 9 Mar - 13:59

Atman Terme Sanscrit : Approximativement traduisible par "âme" ou "esprit". Elle représente pour l'hindouiste la part profonde, continue et inaltérable à l'intérieur de l'homme, le différenciant du reste du monde animal.
Le terme est hindou. La notion d'atman est complètement étrangère au bouddhisme, car elle suggère une persistance permanente et impérissable. Selon le bouddhisme, rien n'est permanent, pas même le bouddhisme lui-même...

TantraTantra, qui signifie « tissé ensemble », est un terme appliqué à un système métaphysique pratique originaire de la région hymalayo-indienne. Dans ce système on considère comme base de l'univers deux principes symbolisés par le couple masculin et féminin. Le Tantra traditionnel est une « voie de transformation intégrale de l'être humain », qui passe par le corps et les cinq sens.
Émergeant dans la vallée de l’Indus, à une date sur laquelle les spécialistes ne peuvent se mettre d'accord, cette métaphysique repose sur deux principes : une « présence » omnisciente et une « action de prise de conscience ». Les deux principes sont symbolisés respectivement par Shiva et par Shakti qui, bien que portant des noms venant de l'hindouisme, ne sont pas assimilés à ces dieux. De nos jours, par ignorance, on donne le nom de « tantra » à des pratiques thérapeutiques sexologiques, souvent très éloignées de l'esprit du tantrisme originel. Le tantrisme a souffert d'une approche New Age, on a trop voulu voir « une ritualisation de la sexualité, alors que c'est la sexualisation du rituel » (cf. introduction de Gordon White David, Kiss of the Yogini).

Mana: Onde

Ouroboros:
Serpentqui se mord la queue, Égypte 1600 avant J.-C. mot grec
c'est le symbole du temps cyclique et de la continuité de la vie.

Yoga
L'état d'union entre le Soi individuel et Le Pouvoir Divin Universel (Dieu.)


DOJO : Le dojo est un local dédié à la méditation, choisi pour son calme, mais émanant une certaine énergie, ouvert en dehors des périodes de travail, le soir en particulier. C'est un lieu de rencontres avec un "maître" ou assistant et d'autres pratiquants. Dans un dojo, une certaine organisation existe, depuis la façon de s'habiller (en noir généralement) en passant par la façon d'entrer et de s'asseoir dans l'espace de méditation, jusqu'à la manière de corriger sa position.

Zafu (à prononcer zafou)Coussin rond pour la méditation.

Sourates
Une sourate ou surate (sourate; rangée de pierres; mur) est une unité du Coran formée d'un ensemble de versets. Le mot sourate est souvent traduit par «chapitre» par comparaison avec les chapitres de livres de
la Bible.

Soufisme:
Le soufisme (arabe :
تصوف [taawwuf]) est une doctrine et une pratique mystique de l'Islam qui apparut au VIII siècle de l'ère chrétienne et dès les premiers temps de l'avènement de l'islam et qui se fonde essentiellement sur le Coran et la sunna (tradition prophétique).

Islam :
Le mot arabe "Islam" veut simplement dire "obeissance et soumission dans la paix à Dieu". Au sens religieux cela veut dire une soumission totale à la volonté de Dieu.
La traduction du mot arabe d’où dérive "musulman" veut dire "soumis totalement à la volonté de Dieu".Soufisme:
Le soufisme (arabe :
تصوف [taawwuf]) est une doctrine et une pratique mystique de l'Islam qui apparut au VIII siècle de l'ère chrétienne et dès les premiers temps de l'avènement de l'islam et qui se fonde essentiellement sur le Coran et la sunna (tradition prophétique).



_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   Ven 3 Avr - 16:13

Augures : Collège sacerdotal chez les Romains : son rôle était d'interpréter les signes et de faire des prédictions.

Charmes ou Enchantement ou Maléfice ou Envoûtement : Sort jeté par des procédés magiques.

Conjuration : Action surnaturelle par laquelle on commande à des puissances maléfiques.

Démon (du grec "daimon" : esprit, génie) : Suivant les époques, ils furent appelés ogres, faunes, satyres, naïades, dryades, lémures, mânes, trolls, géants, pixies, kelpies, djinns...

Divination : Art de découvrir l'avenir par divers procédés pronostiqueurs.

[Exorciser : Chasser un démon hors d'une personne.

Faire passer par le feu son fils ou sa fille : Le culte de Moloc comportait des sacrifices humains. Les cultes actuels à Satan aussi.

Incantation : Emploi de formules magiques pour opérer un sortilège.

Lévitation : Soulèvement d'une personne ou d'un objet sans effort mécanique.

Magie ou Sorcellerie (du grec "mageia" - sorcellerie) : Pratiques qui reposent sur la notion que l'univers est régi selon les principes de correspondance entre macrocosme et microcosme. Au sens plus restreint, la magie est l'art de produire des phénomènes extraordinaires, inexplicables du fait qu'ils ne dérivent ni des forces de la nature, ni des aptitudes connues de l'homme.

Mancie (du grec manteia : divination) : Support divinatoire utilisé par la plupart des devins.

Nécromancie : Art d'évoquer les morts par la magie. (Des esprits mauvais se font passer pour les esprits des morts).

Oracle (du latin "orare" : parler) : Lieu où les peuples de l'Antiquité avaient coutume de consulter leurs divinités. Réponse donnée au prophète.

Parapsychologie ou Métapsychique : Etude des phénomènes supranormaux.

Philtre : Drogue magique.

Spirite : Personne qui communique avec les esprits.

]Superstition : Fausses idées que l'on a de certaines pratiques religieuses.

Télékinésie : Déplacement d'objets sans contact.

Télépathie : Perception intuitive d'un événement qui affecte une autre personne.

Translation : Déplacement d'une personne d'un lieu à un autre de façon surnaturelle.

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DICO MOT !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
DICO MOT !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» geriadur / focloir b i / g b dico de poche bret irl / irl bret
» http://www.dico-citations.com/
» Droit au dico aux écrits de l'EAF?
» [Dico rêves] Céleri
» [Dico rêves] Faisan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'exode du Paranormal :: PARANORMAL :: SPIRITISME :: EQUIPEMENT SPIRITE-
Sauter vers: