L'exode du Paranormal

Venez ici, découvrir le paranormal dans un état d'esprit zen et festif !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 le sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: le sang   Dim 5 Avr - 18:15



Le sang

En tant que principe de vie, le sang de l'homme ou le sang des animaux a toujours eu une valeur sacrée, Pour les alchimistes, il est le Mercure porteur de l'Ame ("le sang des innocents égorgés, c'est à dire, les esprits des corps,").

Sa couleur le rapproche de la Pierre, ("Comme la chair est engendrée du sang coagulé, ainsi l'or est-il engendré du Mercure coagulé.") dont le but ultime est la purification du sang donc de l'Homme tout entier. Le sang ne pourrit pas, il se dessèche et par conséquent est à l'abri des corruptions de la chair.

Les qualités du sang en ont fait le support de toutes les magies, c'est par son sang que le Christ rachète l'humanité, c'est par lui qu'elle communie: «JE suis le sang versé pour la multitude".

Mais c'est aussi par le sang que l'on invoque les Esprits bénéfiques ou maléfiques. Tirés du néant, de la non-vie, ils sont attirés par le magnétisme vital qui se dégage du sang de la victime sacrifiée et en font leur nourriture propre à produire leur manifestation.
C’est le sang, plus exactement le sang des animaux à sang chaud qui contient la force et les éléments matériels qui permettent cette manifestation. Le versement du sang sur le sol fait partie des rites agraires, où l'on croit que le sang féconde la terre, la vie animale et donne la vie végétale.

Parfois c'est par le sacrifice humain, qu'on va chercher à pérenniser un certain ordre des choses.

Physiquement et symboliquement le sang est relié au court, il est véhicule de l'âme et de la vie.

Sa qualité signe la qualité de l'individu. Signer de son sang c'est engager son être et c'est aussi par le sang que se transmet l'héritage humain.

L'usage rituel du sang est un des plus anciens et des plus répandus.
Extraire le sang est lié à la vie et à la mort. Enlever le sang c'est faire mourir, avaler le sang c'est prendre la vie ou l'âme, si on peut l'assimiler.
Dans le sacrifice animal ou humain, il est la matière, ou plutôt le véhicule des forces magiques.

La Loi biblique interdit l'ingestion de sang à la fin du déluge
"Tu ne mangeras pas le sang" d'où une ritualité nouvelle pour tenir compte de cette prescription.

L'interdit dû à la règle ne pas manger le vivant, implique que l'animal soit tué de façon à limiter ce risque: il sera vidé de son sang.
C'est le sang et la vie qui sont offerts aux Dieux.

Le sacrifice est le sacrifice du vivant, l'âme est rendue aux Dieux.

Le Christianisme reprend le même symbolisme dans l'Eucharistie. Le prêtre transforme le vin en sang et le pain en corps du Christ, d'où transsubstantiation.

Par la suite, il s'agira plus d'un symbole, d'où l'emploi de la parole et désacralisation progressive des objets.
La victime sacrificielle se transpose du sang à l'amour, l'amour du christ. On ne parle plus de manger le Christ, mais de se perdre dans l'amour du Christ et réaliser ce qu'il a fait. Il s'agit là du sang spiritualisé du Christ. En communiant par le sang, le fidèle s'empare d'une partie des pouvoirs divins, et s'assure d'une certaine identité avec son Dieu.

Le sang du Christ est chargé de Lumière, il est propre à produire des phénomènes transmutatoires.

C’est l'équivalent de la Pierre Philosophale qui est rouge elle aussi. Le Saint Graal, est la coupe qui est censée avoir contenu le sang du Christ, par analogie elle est le corps du Christ, tous deux ayant servi de contenant à la force Christique.

On dit le Graal taillé dans une émeraude qui fut autrefois au front de Lucifer, le porteur de Lumière.
Le Graal est de couleur verte, couleur complémentaire du rouge.
Par sa nature c'est le contenant, l'"aimant" parfait du sang Christique.

Le sang est le principe attracteur de la vie, de l'énergie cosmique, il est le médiateur et le véhicule du "prana" assimilé par la respiration.

On dit que la transformation spirituelle d'un individu se transmet à son sang, mais un sang corrompu, maudit est à coup sur la marque du Mal. Dans les médecines traditionnelles c'est aussi en guérissant le sang que l'on guérit l'individu

On a cherché de tout temps à utiliser ces propriétés.

Des alchimistes des magiciens noirs ont cru pouvoir obtenir l'éternelle jeunesse par l'usage du sang humain. Le vampirisme en est un exemple. Le vampire est une entité maléfique qui ne peut se manifester qu'en puisant l'énergie vitale de ses victimes. Par cet artifice, il parvient à conserver un semblant d'existence.

Si le sang est porteur de la vie et de la chaleur, la femme elle, perd son sang périodiquement.
Lors des règles, elle se "refroidit". D'où une différence entre la femme qui perd son sang et l'homme qui garde son sang
Selon cette théorie ancienne l'homme est plus chaud, la femme plus froide.

Pour Aristote, Il y a une hiérarchie du masculin sur le féminin.
Car si la chaleur est vie, le froid est lié à la mort.
Le sang est fabriqué à partir de la nourriture.
Le niveau de chaleur corporelle est suffisant pour cuire les aliments, d'où le sang.
Les hommes masculins entretiennent une coction supplémentaire pour épurer le sang pour obtenir le sperme qui est l'éther (la quintessence) du sang.
La femme plus froide produit le lait (l'humide)

Le mâle est alors supérieur : le supérieur du sacrifice, privilège de la différentiation biologique archaïque.
L'homme garde son sang et devient ainsi le gardien du sacrifice, le prêtre sacrificateur possédant le pouvoir.

D'où une caste sacerdotale masculine, jaloux de ses prérogatives.

http://membres.multimania.fr/theaph/sang.html



Alors, la question, car il y en a toujours une, voir plusieurs, ...
Comment concevez-vous le sang de façon spirituelle, car niveau physiologique on est tous plus ou moins d'accord !!!

Quelles sont les symboliques que vous y rattachez ???

flower

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Herilomy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 717
humeur :
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: le sang   Dim 5 Avr - 20:16

Selon certaines traditions, le sang véhicule l'histoire de l'être non seulement de cette vie mais aussi de ses autres vies.
C'est pour cela que certain refuse les perfusions de sang, car l'être receveur se charge du karma du donneur et doit l'épurer en lui.

Cela est valable aussi pour les transplantations d'organes.
L'épuration pourrait prendre plusieurs vies.
Revenir en haut Aller en bas
 
le sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée
» Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, commentaire du jour "Le pain des anges,..."
» Juillet : Mois du Très Précieux Sang de Jésus
» Sang desséché, corne broyée... pour les fruits et légumes
» De la sueur, du sang et des larmes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'exode du Paranormal :: SPIRITUALITE :: CONCEPT-
Sauter vers: