L'exode du Paranormal

Venez ici, découvrir le paranormal dans un état d'esprit zen et festif !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 HISTOIRE DE LA MAGIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: HISTOIRE DE LA MAGIE   Jeu 30 Avr - 18:54

En plus d'avoir une histoire, la sorcellerie est inséparable de l'Histoire.

Elle a même un rôle dans toute l'Histoire: chez tous les peuples, dans tous les pays, depuis le début de l'humanité elle accompagne les hommes.


De tous temps liée à ce qui dépasse l'homme mortel, elle véhicule une quête propre à l'homme.

Ajoutons à cela la constatation qu'elle est liée à énormément des événements importants, à certains types de gouvernements et aux religions.

Le terme sorcellerie est encore plus délicat à définir que ceux de magie noire et magie blanche.

De fait on désigne par « sorcier » ou « sorcière » des personnages qui n'ont rien à voir les uns avec les autres.

Originellement le mot « sorcier » signifie « diseur de sort ». Le mot « sort » tiré du latin « sortis » signifie au sens propre « tirage au sort » et par extension « consultation des Dieux ».

Encore par extension, le mot « sort » fut appliqué à de courtes formules de conjuration du type de celles utilisées par les guérisseurs, les jeteurs ou leveurs de sorts qui sont par définition des praticiens de la magie pneumatique. Toujours par extension, ce mot fut appliqué aux praticiens de la magie personnelle et de la magie naturelle en particulier quand leurs connaissances ou leurs pratiques étaient transmises comme des secrets de famille.

Avant le christianisme, les arts magiques ; divination, exorcisme, cérémonies propitiatoires, fabrication des talismans sont des fonctions du sacerdoce.


A cette époque lorsque la magie est pratiquée par des non-prêtres ou des prêtres non chargés de cette besogne, elle est désignée par un mot différent que les archéologues traduisent en général par « sorcellerie ».

Cette sorcellerie est suivant les endroits et les époques, soit tolérée, soit interdite, soit sévèrement réprimée. La plupart du temps seules les oeuvres magiques destinées à nuire aux autres font l'objet de sanctions graves.

Mais avec l'arrivée du christianisme, l'Eglise considère que l'acte magique est impur, parce qu'il vise à « contraindre Dieu ».

La magie devient une superstition parce que le praticien croit à une efficacité de la parole et du rite en soi.

Pendant ce temps dans les campagnes la sorcellerie continue d'exister et d'être pratiquée par des initiés souvent très discrets. La sorcellerie et la magie ne reculent pas durant l'apogée de l'ère chrétienne, mais ont continuent d'évoluer, parfois au sein même des églises.

La traque est partie à travers les campagnes : elle s'en prend plus volontiers au sexe féminin et est attisée lors de périodes obscures. La chasse aux sorcières bat son plein ! Les procès servent d'exutoires à des folies et des hostilités bien foncières.

Les premiers procès pour sorcellerie sont apparus vers 1460 dans le comté d'Arras. A cette époque de nombreux notables et personnes respectables sont accusés de sorcellerie, après avoir été dénoncés par d'autres suspects. Cette vague d'arrestations a porté à la connaissance des citoyens de nouvelles pratiques religieuses, proches du satanisme.

La répression de la sorcellerie au XVe siècle a fonctionné par vagues successives, au gré des épidémies de peste dont on accusait les sorcières. Si au début de la chasse aux sorcières, seuls les tribunaux inquisitoriaux pouvaient condamner, les compétences se sont rapidement étendues aux tribunaux civils, plus sévères et cruels, laissant libre cours aux accusations les plus folles souvent basées sur des querelles de voisinage.

L'histoire de la chasse aux sorcières débute à Salem en 1692 avec l'arrivée du révérend Samuel Paris, de sa femme, sa fille (Elizabeth), sa nièce (Abigaïl Williams) .


Naissance de la Sorcellerie


La sorcellerie et les sorciers ne datent pas d'hier. En effet, l'homme de la préhistoire cherchait déjà à comprendre et maitriser son environnement.

Pour ce faire il avait recours à des personnes qui possédaient un ou des dons particuliers. Ce furent les premiers sorciers, intermédiaires entre la tribu et l'Autre Monde ou la nature. Ces sorciers pouvaient, par différents moyens, favoriser la chasse, soigner et guérir les blessures et aider une âme à se rendre dans l'au-delà.

Avec le temps, l'homme a découvert d'autres systèmes et d'autres méthodes pour expliquer ce qui l'entoure. Nous sommes donc passés de l'animiste au polythéisme puis au monothéisme de même que de la guérison par les plantes à la médecine nucléaire. Certains ont refusé ces changements et ont préféré continuer d'évoluer dans leur voie et faire avancer celle-ci par la même occasion.

Il n'y a qu'à penser aux druides sous l'empire romain et aux sorcières du moyen âge. C'est grâce à ces gens que la sorcellerie n'est jamais complètement disparue. Ceci est une orientation possible, une des explications de l'origine de la sorcellerie. Il en existe une autre plus répandu chez les sceptiques...

Elle voudrait que la sorcellerie, tel que pratiqué aujourd'hui, soit le résultat de Gardner; une fumisterie. En effet, Gérard Gardner est né en 1884 près de Liverpool et il a connu de nombreuse activités avant de se proclamer magicien.

Affranchi de toute convention, il était un naturiste convaincu et s'intéressa toute sa vie à la magie et aux sujets voisins. C'est-à-dire, le "petit peuple", les victimes de l'Inquisition et les cultes secrets de l'ancienne Égypte, de la Grèce et de Rome.


Quoiqu'elle puisse avoir été moribonde, Gardner affirme qu'il a été en contact avec la sorcellerie, Wicca, en 1939 date à laquelle il aurait été initié par une sorcière, elle-même descendante d'une longue lignée de sorcières.


Selon cette théorie, la Wicca ne remonterait pas à la nuit des temps, mais serait plutôt une religion moderne reconstruite à partir de fragments de mythes, folklores et rituels qui ont survécurent plus ou moins intactes à l'oubli.


Site: Arts-Occultes.com

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray


Dernière édition par geranium le Jeu 30 Avr - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Jeu 30 Avr - 19:24

Magie et sorcellerie

L'Aube des civilisations s'accompagne des premières œuvres d'une mystique liée à tout ce qui sera pour nous le témoignage de l'évolution culturelle : art, vie sociale et magie sont liés des les premiers temps de l'humanité.
Ici commence notre histoire de la magie : quatre éléments qui ont pétri l'homme et que celui-ci pétrira à son tour.
AIR / EAU / TERRE / FEU

Et de la mystique : passion, interprétation, rêve, vie ou mort, temps et espace, seront les domaines privilégiés du questionnement des hommes pour les millénaires à venir. Illumination et transcendance seront ses voies pour y répondre.

Ses premières œuvres (et premières transformations de la matière brute et élémentaire) l'expriment avec un talent qui suscite en nous une grande émotion. Les œuvres d'art néolithiques à la fois expriment et sont une transformation magique : la visualisation précède la matérialisation.

La naissance du symbole permet la mise en relation d'éléments. Mais c'est aussi la matérialisation de la présence d'idées visibles par tous qui se développe ici, et qui deviendra la magie des maçons, des monuments, de l'architecture, et des temples.

Mais l'homme est aussi conscient d'avoir un destin, une place dans l'univers qui va au-delà de son passage sur terre. Ainsi il s'y prépare, et la magie sera jusqu'au moment de sa mort le contact avec cet inconnu.
C'est donc avec la maîtrise des éléments et la volonté de prendre son destin en main et de construire son environnement que l'homme magicien aborde une nouvelle ère - historique celle-ci - (par opposition à la préhistoire) avec l'invention de l'écriture qui donnera une nouvelle dimension à toute son œuvre, gravant - sur de la pierre d'abord - ce souffle divin encore impalpable qu'était la parole.

Magie et sorcellerie dans l'antiquité

À peine inventée, l'écriture gravera déjà sur la pierre les rituels magiques traditionnels de la civilisation de Sumer, nous faisant parvenir 7000 ans plus tard les messages de leurs dieux.

Si l'on considère l'architecture sociale des anciennes civilisations, nous constatons que les groupements à vocation initiatiques en formaient le cœur.

Aux époques antiques, l'initiation constitue un véritable métier et permet à l'initié de s'intégrer dans le corps social. Nul ne peut devenir roi sans avoir été initié. Ainsi il n'y a pas avant l'ère chrétienne de sociétés secrètes au sens ou nous l'entendons actuellement; puisque les groupements initiatiques participent au gouvernement des royaumes.

C'est on ne peut plus vrai en Egypte antique ou pendant des millénaires, Pharaon fut à la fois initié mystique, dieu vivant, et roi.

Le Ka, principe magique de l'être, fluide vital, est sans doute resté une référence incontournable dans les explications actuelles de la magie.

En Grèce antique; alors que les inventeurs de notre science et notre rationalisme étaient des initiés mystiques du plus haut degré (citons Euclide, Pytagore, Aristote), la magie était présente à la fois dans les pratiques religieuses, le pouvoir, la vie quotidienne et les associations initiatiques dans lesquelles aujourd'hui nombre de sociétés secrètes veulent voir leurs origines. Les principales sont : Les Mystères d'Isis, les Mystères d'Eleusis et l'Ordre de Pytagore.

Magie et sorcellerie au Moyen âge

Les principes de la magie telle qu'elle fût pratiquée en Europe durant tout le Moyen âge trouvent leurs racines, dans la civilisation celtique.

Aujourd'hui encore le symbolisme celte reste prédominant malgré deux millénaires d'ère chrétienne qui ont certes tenu le devant de la scène médiatique européenne et rempli nos bibliothèques d'enluminures, mais qui même s'ils ont construit leurs cathédrales sur les sites géologiques celtiques, ne se sont jamais approprié l'âme qui anime cette région du monde.

Temps de conservation du savoir, de foi poussée dans les extrêmes d'une peur eschatologique globale ou les ordres monastiques frôlent sans cesse l'hérésie dans leur quête absolue de transformation et de purification qui s'achève souvent dans les athanors insensés des bûchers de l'inquisition.

Durant cette période, l'église catholique se nourrit des rites et croyances païennes, souvent à ses risques et périls, comme en témoignent les multiples hérésies qui ont ébranlé ses principes mêmes, dans la recherche d'une vérité qui ne pouvait se passer de ses origines : la foi, qui loin d'être née avec l'église, se perpétuait toujours dans la méditation, la magie, l'exploration de soi et des mystères de l'existence, que ce soit avec ou sans la bénédiction papale.

L'hérésie cathare témoigne de l'impossibilité pour l'Église d'assurer sa cohésion, en allant chercher ses maîtres en d'Orient (le mage Zoroastre et le manichéisme), ses références dans l'ésotérisme du passé païen, ses artisans dans les confréries occultes de bâtisseurs, et ses buts dans une morale initiatique plutôt que religieuse.

Pendant ce temps dans les campagnes la sorcellerie continue d'exister et d'être pratiquée par des initiés souvent très discrets et dont les dons restent tus, transmis d'une génération à l'autre.

Tout ceci n'est évidemment pas nouveau, mais les procès que l'inquisition a menés nous en donnent enfin des traces exploitables avec des témoignages et comptes rendus qui donnent de bonnes idées des pratiques de l'époque, pratiques finalement assez semblables à celles que nous connaissons aujourd'hui.

À la fin du Moyen âge, la sorcellerie et la magie contrairement à ce qu'en disent certaines versions vulgaires de l'histoire n'ont pas reculé durant l'apogée de l'ère chrétienne, mais ont continué d'évoluer, parfois à l'intérieur même des murs des églises.

Tout était prêt pour prendre un nouvel envol lorsque le développement de l'imprimerie, des échanges, de l'économie et de la bourgeoisie annonce le début de la renaissance.

Magie et sorcellerie d'ailleurs

Toutes les traditions du monde nous parlent de magie, d'esprits, d'au-delà, de dieux, de mythes et d'histoires. Toutes influenceront bientôt l'occident avec leurs idées dont nous voyons bien qu'elles sont en rapport étroit avec les nôtres et que toutes parlent de quelque chose d'universel que nous pouvons chercher au choix :


  • dans les cieux,
  • dans une origine commune, par exemple atlantéenne,

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Jeu 30 Avr - 19:28

Magie et sorcellerie à la Renaissance

En occident, de nouveaux développements plus "intellectuels" attendent les initiations en tous genres, lorsque Kabbale, hermétisme, ésotérisme et sciences occultes deviennent une préoccupation accessible à de nouvelles classes sociales; lorsque la recherche d'un idéal, donc la nécessité d'une initiation se démocratise et trouve de nouvelles expressions.

Comme son nom l'indique, la renaissance implique la redécouverte d'une vérité qui certes n'a pas changé, mais que l'on ne voyait plus, ou du moins je l'on revoit sous un jour nouveau.

C'est donc tout naturellement ailleurs que l'on va chercher les éléments manquants : dans les voyages, peut-être en Amérique ou en accumulant des connaissances de tous horizons.

Ainsi commence-t-on à faire des synthèses, et à développer des notions plus intellectuelles : ésotérisme, symbolisme, Kabbale, hermétisme.

Comprendre rationnellement la magie est manifestement un paradoxe confirmé par ces sciences qui l'étudient : le phénomène étudié est considéré par La Tradition comme d'essence supérieure à l'outil avec lequel on veut le saisir - sans par conséquent jamais pouvoir le faire -; mais puisqu'il a bien fallu se poser cette question paradoxale pour commencer d'y répondre, cette étude n'est sans doute pas vaine, et très certainement voulue par le phénomène même que l'on veut comprendre.

Il est maintenant possible d'approcher Dieu ou La Magie par la réflexion, parallèlement à la pratique de rites et méditations.

C'est sur un nouveau rapport entre la pensée des hommes et la magie que se prépare l'ère contemporaine, son lot de changements matériels et mondialement subis, dont beaucoup se demandent encore de nos jours ou ils mèneront l'humanité.

Magie et sorcellerie contemporaines

Alors même que l'on prétend que la science des lumières et la vie moderne et technologique ont fait reculer ou même discrédité les pratiques magiques, jamais la science et la technique n'auront autant été assujettis à l'occulte; et utilisés pour répondre aux questions que des dizaines de milliers d'années plus tôt les premiers magiciens semblent avoir inventées.

L'un des événements marquant cette nouvelle époque dans l'histoire occulte est la création de la franc-maçonnerie en 1717.

Non que la maçonnerie n'existe point avant, ni que sa relation avec l'occulte soit nouvelle, mais, ce qui est nouveau, c'est qu'il est désormais possible d'être maçon sans avoir jamais taillé la moindre pierre. La naissance de cette maçonnerie spéculative manifeste la séparation qui existe désormais entre initiation et pratique.

Pour en apprendre d'avantage sur les ordres initiatiques : sociétés secrètes

Avec cette séparation prend fin le temps où la magie était un élément de la vie quotidienne de chacun.

La magie devient de plus en plus souvent une curiosité intellectuelle, comme un phénomène exotique : on parle de "paranormal", et on commence à pratiquer le spiritisme en société dans les caves de Londres. On joue a se faire peur, et on y parvient souvent.
On la tourne même en dérision, alors qu'elle est plus que jamais présente dans les arcanes du pouvoir, comme le manifesteront certains malheureux événements qui accompagneront l'avènement de l'impérialisme.

http://pandore.net/magies/magie_histoire/

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Dunker
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 385
Age : 31
Localisation : Alsace
humeur :
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 12:34

Merci ma plante pour toutes ces explications.

C'est vrai que l'évolution de la société donne une image de la magie autre de ce qu'elle a pu être jadis (enfin je crois).

Mais j'ai l'impression que quand on parle de sorcellerie, de sorcière ou sorcier, c'est tout de suite péjoratif...
Ce que moi je ne pense pas.
Je ne pense pas qu'il faille associer le mot sorcellerie à magie noire.
A moins qu'il l'a été défini pour représenter le mal.
Bref c'est mon opinion personnel.

Après tout, la magie n'a pas de couleur, elle est seulement la couleur que nos intentions lui donnent...
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 13:45

Et beh vive le 1er mai !!!

C'est poa "je crois" mon bébé ... C'est sur que l'histoire et la magie sont intimement liées, l'histoire nous révéle son évolution et comment elle a pu changer et être perçue au fil du temps ... Et cela explique beaucoup de chose en ce qui me concerne !

De même tu le dis toi même la perception de la magie et de la sorcellerie à une valeur négative ou légére selon les personnes,
Je suis comme toi la magie, n'a poa de couleur, juste une intention et la connaissance que nous en avons et celle de nuire d'où découlle cette perception négative
A cela tu ajoutes le côté prestigitation et le portrait est dressé !!

Je ne m'attache que peu sur la définition qu'en ont les gens et je vais encore faire bondir Adeq, je suis une sorcière par le seul fait de connaitre les plantes et leurs usages, à cause du côté secret et de la tradition qui veut que l'on ne dévoile poa et que la tranmission se fasse à l'abrit des regards !
Après le fait d'influencer le cours des choses, n'est pour moi que de la "magie" si celle si à de mauvaises intentions elle se fait noire et devient sorcellerie, mais nous sommes toujours dans le domaine de l'occulte peu importe la raison du moment qu'il y a action !

Donc la prudence s'impose, on ne peut agir à la place du Khalif, sans en connaitre les règles, les principes, et les répercussions ... d'où l'éthique et le "choix" de le faire avec de bonnes ou de mauvaises intentions, en rappelant que l'on peut avoir des surprises en croyant agir à bien !
Tout à des conséquences !!!


_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Herilomy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 717
humeur :
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 14:46

Amen ma soeur.
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 15:07

bah j'avais un fils, me voilà avec un frangin, ça c'est magique !!!

Ah moins qu'il ne me prenne pour Sainte Marie CRUCHOTTTE ! lol flower

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Herilomy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 717
humeur :
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 15:13

Ma soeur la sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 15:20

aller un petit effort ...
Tu te comptes donc dans la famille des sorciers, tu baignes donc dans l'occulte vilain garnement ...
Mais quel est ce qui te permets de te définir ainsi ?
Bien qu'à mon humble avis tu ne baignes poa du côté obscur, mais je peux me tromper, aller racontes à soeurette ...


_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Herilomy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 717
humeur :
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 19:14

Je ne connais hélas peu de chose sur la sorcellerie que tu étudies, pour ma part je me suis intéressé au monde des sorcier tel que l'explique Carlos Castaneda à travers l'enseignement que lui à donné Don Juan, un chaman indien.
Je sais que pour certain c'est soit, un imposteur, soit un enseignement de l'ombre, pour les divers expériences que j'ai vécu (sans substances illicites) certaines choses racontées par Castaneda, sont à mon avis véridiques.
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Ven 1 Mai - 19:40

:27: et pourquoi tu nous fais poa partager Hein !!!!!
j'attends ....

Il a des connaissances et garde tout pour que lui !! Egoiste le frangin !!! flower

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Herilomy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 717
humeur :
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Sam 2 Mai - 1:32

Carlos Castaneda était un anthropologue américain, qui se consacrait à la recherche chamanique.

Un jour il fit la connaissance d'un indien yaqi, qui après l'avoir testé décida de l'enseigner dans l'art de la sorcellerie.
Juan Matus l'indien en question initia Carlos Castaneda, aux plantes hallucinogènes, qui l'amenère à écrire son premier livre: " l'herbe du diable et la petite fumée".

Par la suite son initiation passa par tout un programme détaillé, d'art divers, comme :
-L'art de traquer.
-L'art de voir.
-L'art de rêver.

Mais surtout Don Juan fit connaitre à Carlos Castaneda le système énergétique dans lequel tout être sur cette planète est assujétie et qu'il appelle : " L'aigle ".

Ce système pourrait être comparé, si tu as vu le film à la matrice.
Tout être humain serait bloqué sur une position qui ne lui ferait voir que le monde que l'on voit tout les jours.
Un monde ordinaire et ennuyeux, tout l'art du sorcier serait d'arriver à travers la pratique des differents arts enseignés, à se libérer de l'emprise de l'aigle.

Je sais cela parait fou mais c'est son histoire.
En parlant de l'aigle n'est-il pas étonnant que tout les grands empires sur cette terre est justement pris cet oiseau comme symbole.

-Charlemagne.
-Rome.
-L'empire Austro-Hongrois.
-L'empire Français.
-Le troisième reich nazi.
-Les états-unis d'amérique.
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Sam 2 Mai - 14:54

si j'avais su qu'il suffisait de demander pour avoir une réponse l'aurait fait bien en amont !!! Quelle gourde la plante !

Bon tu apprendras avec le temps que je ne suis poa très au fait des films ... suis lamentable et en plus doublée d'une mémoire de poisson rouge ... ça aide poa !
Mais j'ai vu ! mais poa tout compris pour autant, trop riche d'information d'un coup !

J'ai beaucoup de mal avec la matrice, je crois que j'amalgame entre un concept new âge, la source, la mére ...
Alors si quelqu'un veut se dévouer pour créer un topic, c'est surement poa moi qui vous le ferai ... qu'il n'hésite poa surtout mais qu'il prévoit de l'aspirine car je risque de lui coller la migraine ...

Pour l'aigle je pense que notre Oiseau pourrait surement nous en causer dans le symbolisme, elle est bien au fait et documentée ...

Mais là où cela va se gater petit frère ...
C'est pour une fois qu'on me dégote un truc que je connais poa et qui m'interresse vivement, c'est qu'il va falloir m'en causer plus que cela ...
Car j'y connais rien et l'expert en l'occurence toi ! va bien nous présenter un joli topic ... Hein !
Maaarci frangin ton enthousiasme me comble de bonheur ... HIHI !!

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Herilomy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 717
humeur :
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Sam 2 Mai - 16:47

Et maintenant des responsabilités, si j'avais su j'rai pas vnue.
Revenir en haut Aller en bas
geranium
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 7482
Age : 45
humeur :
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   Sam 2 Mai - 17:29

poa de ma faute si suis inculte ! hihi

_________________
Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la.
L'audace a du génie, de la puissance et de la magie."

W.H. Murray
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
HISTOIRE DE LA MAGIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche] Paimon / Paymon / Paimonia
» Une histoire de Continiuum [Magie quantique]
» Alchimie et Magie taoïste, Histoire, doctrine et rituels
» [Histoire] La Magie draconique (Question)
» [Info] Histoire de l'astrologie chinoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'exode du Paranormal :: PARANORMAL :: SPIRITISME :: DOSSIERS SPIRITES-
Sauter vers: